Les conditions d’admission

Pour être admis à suivre l’enseignement sanctionné par le diplôme d’état de puéricultrice, les candidats doivent, conformément à l’Arrêté du 12 décembre 1990 modifié par l’Arrêté du 15 mars 2010 :

  1. Être titulaire soit d’un diplôme, certificat ou autre titre mentionné à l’article L.474-1 du Code de la Santé Publique leur permettant d’exercer la profession d’infirmier ou d’un certificat, titre ou attestation leur permettant d’exercer sans limitation la profession d’infirmier en application de l’article L.477 du Code de la Santé Publique.
    Ou être titulaire soit d’un diplôme, certificat ou autre titre mentionné au 3° de l’article L.356-2 du Code de la Santé Publique leur permettant d’exercer la profession de sage-femme ou d’une autorisation d’exercice délivrée par le Ministre chargé de la Santé en application des dispositions du 2° de l’article L. 356 du Code de la Santé Publique.
    Ou fournir une attestation d’inscription en dernière année d’études conduisant à l’un des ces 2 diplômes; en cas de succès au concours, l’admission définitive est subordonnée à la justification par le candidat qu’il est titulaire d’un des diplômes précités le jour de la rentrée. À défaut, il perd le bénéfice du concours (arrêté du 16 juin 1995).
  2. Être en possession de l’AFGSU 2 au jour de la rentrée, valide pour toute l’année 2022 et 2023.
  3. Être en possession de l’attestation d’inscription au Conseil de l’Ordre Infirmier le jour de la rentrée.
  4. Avoir subi avec succès les épreuves du concours d’admission à la formation préparant au Diplôme d’Etat de puéricultrice.

NB : Les stages se déroulent sur toute la région Nord Pas-de-Calais; le permis de conduire et un moyen de locomotion sont indispensables pour mener à bien le parcours de stage.

Les épreuves de sélection

Admissibilté

Une épreuve de connaissances :

  • 40 Q.C.M (Questions à choix multiples)
  • 10 Q.R.O.C (Questions à réponse ouverte et courte)

Une épreuve de tests psychotechniques :

  • Raisonnement logique et numérique, aptitude verbale.

Chaque épreuve dure 1H30 et est notée sur 20 points.     L’admissibilité est acquise si la note totale est supérieure ou égale à 20/40. Une note inférieure à 7/20 à l’une des deux épreuves est éliminatoire.

Admission

Une épreuve orale :

Étude d’une situation en rapport avec l’exercice professionnel infirmier.

  • Préparation : 20 minutes
  • Exposé : 10 minutes maximum
  • Discussion avec le jury : 10 minutes maximum

Cette épreuve est notée sur 20 points. Une note inférieure à 7 est éliminatoire.

NB : Pour les personnes présentant un handicap ou une incapacité temporaire, et demandant un aménagement des conditions de l’épreuve du concours,

« Dans chaque école, les candidats aux épreuves d’admission présentant un handicap peuvent déposer une demande d’aménagement des épreuves. Ils adressent leur demande à l’un des médecins désignés par la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées et en informent les instituts de formation. ».

L’avis de la MDPH doit faire partie du dossier d’inscription. L’Ecole répond en fonction de la faisabilité des préconisations.

Le dossier d’inscription

Le candidat doit s’acquitter des droits d’inscription fixés par le Conseil de Surveillance du CHU de LILLE, par chèque bancaire à l’ordre du Trésor Public. Dès réception de votre dossier, ces droits d’inscription restent acquis à l’École, aucun remboursement ne sera possible.

Dates à retenir


Dates d’ouverture et de clôture d’inscription au concours :
à partir du 15 novembre 2022 jusqu’au 1er février 2023


Date des épreuves écrites du concours :
1er mars 2023


Date d’admissibilité :
23 mars 2023


Dates des épreuves orales du concours :
du 3 au 14 avril 2023


Date d’admission :
23 mai 2023


Tarif: 125 € (tarif 2022)


Places au concours : 40

L’entrée en formation

La rentrée a lieu le 3 octobre 2022.

La durée hebdomadaire est de 35H en cours et 40H en stage.